“J’en fait trop”, “Si je ne le fais pas, qui va le faire ?”, “Ca doit être parfait et irréprochable”, ces petites phrases qui frisent le perfectionnisme…  font-elles partie de votre vie quotidienne ?

Oui, moi je les connais par coeur … Si bien, que cette exigeance m’a desservie le jour où mon corps m’a clairement dit “Stop ! Tu dépasses mes limites !” vécu par une très grande fatigue physique et mentale. Pas jojo !

Nous voulons tous “bien faire”… mais à un certain niveau, on devient plus “esclave” de notre “bien-faire” que l’heureux propriétaire! Nous souhaitons tous arriver au sommet de la montagne le plus rapidement possible comme si l’exigeance devenait urgence…. Mais dans quel état ? Fatigué à ne même plus pouvoir apprécier le paysage ou bien serein, disponible à notre environnement ? L’expérience me dit que lorsque j’aurai finalement atteint mon soi-disant sommet, un autre m’attendra juste après…  Mais si je suis épuisée, comment aurais-je la force de me remettre à marcher ?

direction-equilibreLa vie est une série de randonnées, longues ou courtes, vers des sommets que l’on peut nommer entre autres “la recherche d’emploi”, “le changement de carrière”, “l’acquisition d’un nouveau poste”, “écrire un livre” ou tout simplement “ma To-Do list” du jour – comment voulez-vous être le long de ce chemin? Nous avons souvent en tête que le moment de grâce sera “quand je serai à ce stade de ma vie”, ou que “j’aurai ENFIN le travail de mes rêves” – or être heureux commence  par choisir ce qui vous fait du bien aujourd’hui, et ce chaque jour… pas après pas.

L’exigeance avec soi ne disparaîtra pas au sommet,…  elle se régule tous les jours.

Voici mes astuces pour vous:

1/ ÉCOUTE de votre dialogue intérieur: remarquez-vous une voix intérieure qui vous pousse à toujours donner plus et qui vous épuise ? -> Si oui, cette voix sert-elle votre bien-être aujourd’hui ? Changer commence par un choix.

2/ ÉCOUTE de votre corps: comment vous sentez-vous lorsque vous lorsque vous écoutez cette voix ? Exalté, fatigué d’avance, serein ?

3/ QUE SACRIFIEZ-VOUS au nom de l’exigeance ou lorsque vous écoutez cette voix: votre vie sociale, du temps de repos, du temps en famille? Prendre conscience du coût de votre “sur-exigeance” sur votre vie vous aidera à faire un changement positif.

4/ QUE SOUHAITEZ-VOUS à la place ?

Notez les 3 premières idées qui vous viennent à l’esprit sur un mode positif

Exemples du mode positif: plus de temps pour soi (au lieu d’“arrêter de courir”), plus d’énergie (au lieu d’ “être moins épuisé ou stressé”) ou de moment plaisir (au lieu d’“arrêter de penser aux autres toujours avant moi-même”)

5/ACTION !

– Notez une action concrète que vous pourriez faire à côté de chaque envie. Autorisez-vous à prendre soin de vous avant tout. Exemples: partir du travail à 18:00 pour aller au yoga, arrêter ma recherche d’emploi à 20:00 pour me coucher plus tôt, faire au moins les 3 tâches prioritaires du jour (et pas les 10 sur ma “To-Do list”) et m’y tenir.

– Demander à un ami, collègue ou conjoint de vous soutenir dans ce nouvel engagement vis-à-vis de vous-mêmes.

BRAVO pour ce nouveau pas de bien-être dans votre vie !

L’objectif ?

Apprécier les étapes où que vous soyez, que le projet soit parfait, fini ou pas.

Maintenir et chérir votre équilibre, vital pour maintenir le cap

Lâcher-prise pour bien vivre le moment présent

Cultiver votre bien-être chaque jour vous donnera beaucoup plus d’énergie sur du long terme: À vous vos sommets et… surtout à un rythme qui vous portera plus loin que vous ne l’imagineriez !

Est-ce un sujet qui vous parle, et vous souhaitez aller plus loin? Contactez-moi pour une première séance de coaching. Plus d’astuces ? Suivez-moi sur Facebook !